Aller au contenu principale Accéder au menu
LE MÉDIA 100% DÉDIÉ À LA MOBILITÉ

Renault digital assets

Aérien

Transport aérien : l’État révèle sa stratégie

Cet article a été écrit par , le 28/03/2019

Madame Élisabeth Borne, ministre des Transports.

En clôture des Assises nationales du transport aérien (début mars 2019), la ministre, madame Élisabeth Borne, a présenté la Stratégie Nationale pour le Transport Aérien (SNTA) du Gouvernement.

Les assises de l’aérien lancées il y a un an ont pris fin début mars 2019 et quatre axes stratégiques ont été retenus pour ce plan à horizon 2025 :
– Le développement durable de l’aviation :  en accélérant la transition écologique face à la forte croissance du transport aérien mondial. Malgré la prévision de croissance du trafic aérien de 5% par an, l’objectif est de stabiliser les émissions de CO2 au même niveau à partir de 2020. Des actions seront également mises en place pour maîtriser les impacts en termes de bruit et de qualité de l’air autour des plateformes aéroportuaires et l’État va débloquer 135 millions d’euros sur cinq ans, dans le cadre du Grand plan d’investissement, pour construire les avions et la technologie de demain.
– la performance du transport aérien : l’aménagement de la taxe d’aéroport permettra une baisse de charge de 118 millions d’euros au profit des compagnies opérant en France. Suivront : l’ allègement des contraintes administratives et opérationnelles. Une cinquantaine de mesures sont déjà publiées ou le seront prochainement, telles que la baisse de la taxe d’aéroport pour les passagers en correspondance, ou la mise en place d’un portail de paiement des taxes aéronautiques en ligne.
Des connexions aériennes complémentaires : L’État a mis en place un plan de financement complémentaire de 15 millions d’euros pour les lignes d’aménagement du territoire. Toujours dans le but d’accroître la mobilité, une fois par an, une conférence de consultation par bassin sur les sujets d’attractivité et de connectivité aérienne sera organisée. Enfin, l’État étendra les dispenses de visa DOM et COM pour les titulaires de visas Schengen , afin de faciliter les formalités des touristes souhaitant rejoindre l’outre-mer.
Préparer le transport aérien de demain : pour faire face aux évolutions du secteur, l’objectif de la SNTA est de mener une politique en faveur de l’innovation technologique et organisationnelle, mais aussi de gérer les cybermenaces. Cela passera nécessairement par la formation des personnels tandis que des solutions innovantes seront mises en place dans les domaines du contrôle des bagages, du fret, du courrier et du personnel.
Reste juste à savoir où ils prendront encore tout cet argent à fin de redistribution. Les solutions et améliorations c’est bel et bien, mais pouvoir les financer, c’est mieux !

Suivez-nous et likez !

Derniers articles

Dans la même rubrique

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial