Aller au contenu principale Accéder au menu
LE MÉDIA 100% DÉDIÉ À LA MOBILITÉ

Renault digital assets

Constructeurs Véhicules électriques

Tesla brise la glace… avec son pick-up futuriste !

Cet article a été écrit par , le 23/11/2019

Elon Musk a révélé son “ Cybertruck ”dans la nuit du 21 novembre dernier, sauf que….

 

Toit en verre.

Le patron de Tesla promettait un design futuriste pour son pick-up et voilà qui est fait ! La présentation sur le thème de Blade Runner a levé le voile sur un Cybertruck original aux lignes strictes et angulaire qui rappellent les lignes tendues des avions furtifs. Avec son design simplifié à l’extrême l’engin regroupe une cabine pour six adultes, un toit en verre et un écran 17 pouces au milieu de la console. Derrière la cabine, une benne de près de trois mètres cube peut se refermer et que le constructeur nomme « coffre-fort. »  Les roues sont montées sur des suspensions à air de dix centimètres de débattement qui permettent de baisser l’arrière jusqu’à le transformer en rampe de chargement pour un autre véhicule. La partie arrière peut ainsi être fermée pour plus de sécurité… Ou ouverte, comme sur tous les pick-ups du marché. Du côté des performances, Elon Musk a même montré pendant la conférence que le Cybertruck égalait celles d’une Porsche 911 en ligne droite…

Pick-up utile.

Sur le modèle le plus haut de gamme, les 100 km/h sont atteints en moins de 2,9 secondes. En matière de conduite, le matériel nécessaire à l’autopilote sera intégré en standard, comme sur tous les autres modèles du constructeur, même si ce sera une option facturée actuellement 6 300 €. La version de base pourra tirer 3,4 tonnes et pour le modèle le plus puissant, ce chiffre montera à 6,3 tonnes. Le Cybertruck intégrera aussi des prises électriques capables d’alimenter des outils, ou bien de vous fournir de l’énergie pour du camping sauvage loin de tout, par exemple.

Vitre brisée !

Tesla a cherché à créer un pick-up conçu autour d’un exosquelette qui lui donne une rigidité incomparable d’après le constructeur. Le métal utilisé sur l’extérieur est un acier renforcé, trente fois plus résistant a vanté Elon Musk, en soulignant même qu’il devait résister aux balles. Et pour démontrer cette résistance, quelqu’un est monté sur scène avec un marteau et a tapé fortement sur la portière d’un véhicule lambda pour montrer les dommages causés. Il a ensuite fait la même chose sur le Cybertruck, sans même laisser une trace. Enthousiaste, Elon Musk lui a ensuite demandé de lancer une boule de pétanque sur les vitres, censées être résistantes. Mais, à la surprise générale, la vitre s’est brisée ! Un fâcheux incident qui sera naturellement corrigé sur la version finale.
Enfin, le Cybertruck sera proposé en trois versions différentes, à partir de 39 900 $ (36 000 €) pour le modèle de base avec une autonomie de 400 km et un seul moteur. Une version avec deux moteurs et quatre roues motrices et une autonomie de 480 km est affichée à 49 900 $. Le modèle le plus extrême disposera de trois moteurs et de 800 km d’autonomie, pour 69 900 $ et pour la fin 2022 au mieux. Comme à chaque sortie d’un nouveau Model Tesla, vous pouvez le précommander contre 100 € (et vous êtes déjà plus de 200 000; soit déjà 20 millions de dollars…) en sachant que la production ne débutera qu’en 2022 avec des livraisons sur la même année aux États-Unis.

 

Suivez-nous et likez !

Derniers articles

Dans la même rubrique

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial