Aller au contenu principale Accéder au menu
LE MÉDIA 100% DÉDIÉ À LA MOBILITÉ

Renault digital assets

Article(s) correspondant au tag:

Automobile

AN-Mobility : La Grande Interview : Marc Charlet DG du Pôle Mov’eo

Une interview de Marc Charlet pour en savoir plus sur les résultats, les ambitions et les objectif de Mov’eo.

Mov’eo* est l’un des quatre pôles de compétitivité dédiés à l’automobile, co-financé par des deniers publics de moins en moins importants et doit évoluer en direction de deux axes : encore plus de mobilité et l’Europe…  Marc Charlet, à la tête du pôle nous en dit plus en répondant à Karim Zéribi sur les points suivants :
– C’est quoi un pôle de compétitivité ? Il y en a combien en France ? Combien dédiés à l’automobile, aux transports ? À la mobilité ? Depuis combien de temps et pour y faire quoi. ?
– Quelques chiffres : combien de personnes, de quel type ?
– Quels budgets, provenant d’où ? Et répartis comment ?
– Pour quelle stratégie ? À réaliser selon quel calendrier ?
– Résultats aujourd’hui en termes d’objectifs atteints ?
– Calendrier à venir, budgets à venir : a priori avec une dotation de l’États qui diminue de 50 % ? Comment faire pour continuer ?

Stratégie du Pôle Mov’eo en phase IV.

– C’est quoi la suite, c’est quoi la Mobility Valley ?
– D’abord très automobile, le pôle Mov’eo se tourne de plus en plus vers la mobilité… Vers quels types de mobilités ? Comment, avec quelles priorités ?
– Quid du développement au niveau national, les rapports avec les autres pôles de compétitivité liés à l’automobile, à la mobilité ?
– Quid du développement en Europe ? À l’international, ? Comment et avec qui ?
– Enfin, au-delà de l’automobile, quelle est la place du multimodal dans le développement de Mov’eo ? Quels sont les rapports avec les autres secteurs (ferroviaires, transports publics, aérien, applis multimodales…) pour décloisonner tout cela pour aller vers une mobilité plus globale, sûre, propre et humaine ?

* Mov’eo – Imagine Mobility en bref : créé en juin 2006 et implanté sur les Régions Normandie et Île-de-France (70% de la R&D automobile française), le pôle de compétitivité Mov’eo fédère les principaux acteurs de la mobilité et de l’industrie automobile française dans le domaine de la R&D collaborative. Mov’eo tisse et anime les liens entre les grands industriels, les PME, les universités et les laboratoires pour construire un réseau industriel dynamique. Et ce, avec plus de 380 membres, dont 40 grands groupes, 200 PME, 40 établissements de recherche et d’enseignement supérieur, 30 collectivités et 482 projets labellisés (250 financés).
* Pôles de compétitivités : Ils sont passés de 70 en phase une à 66 en phase III et seuls 56 passeront le cap de la phase IV et 8 sont en suspens. Il existe en France 4 pôles de compétitivité axés sur l’automobile et la Mobilité : Mov’éo, ID4Car, CARA et Véhicule du Futur. Quatre pôles qui ont établi une stratégie de coopération permettant de développer des synergies sur quatre volets : stratégie & management, événementiel, international et projets R&D.

Suivez-nous et likez !

Location Courte Durée : une conjoncture favorable

AAA Data, spécialiste des données concernant l’automobile, a publié une étude qui démontre la bonne santé de la Location Courte Durée (LCD) parmi les acteurs de la mobilité.

D’après une enquête du CNPA, le marché de la Location Courte Durée représenterait 20 millions de locations par an, réalisées par 7,7 millions de clients. Selon AAA Data, les 1 400 loueurs opérant en France ont immatriculé 200 000 VP neufs, représentant 13 % des ventes. Ce secteur est deux fois plus dynamique que le marché global, avec une croissance de 11,4 % en 2017. Le marché est actuellement en pleine mutation: face à l’évolution des modes de consommation des particuliers, de nombreux loueurs développent leur offre de free-floating et se digitalisent afin d’apporter une réponse concrète aux besoins des consommateurs.

Les services de la LCD évoluent

En 2018, la part des loueurs dans les ventes est importante, notamment pour les constructeurs français.

Les services de la LCD se démocratisent et évoluent afin de répondre aux comportements des consommateurs, influencés par les tendances nouvelles en matière de mobilité alternatives à la propriété comme la location, l’autopartage ou le covoiturage. Ainsi, les loueurs développent-ils des systèmes de libre-service ou flee-floating soutenus par la digitalisation des plateformes de réservation. Cela dans un contexte de forte demande : une croissance soutenue des activités touristiques ces dernières années, l’évolution des comportements des particuliers vis-à-vis de la voiture (location, autopartage, covoiturage…) aboutissant à privilégier la location comme alternative à la propriété de la voiture, la concurrence du Peer to Peer et l’optimisation de la gestion de flotte dans les entreprises.

Des achats liés à la mode et aux saisons

En termes de comportement d’achat des Loueurs Courte Durée, AAA Data observe une montée en gamme : en 2017, les véhicules des segments supérieur ou luxe représentaient 17 % des immatriculations. On remarque également une plus forte demande de la « location responsable » avec une appétence pour des véhicules à essence et hybrides en augmentation : + 31 points pour les motorisations à essence en quatre ans. La mode pour les Sport-Utility Vehicles modernes est aussi une évidence puisque les flottes de loueurs comptaient 23 % de SUV en 2017, soit 8 points de plus qu’en 2014. Durant le deuxième trimestre de l’année, AAA Data a noté entre 15 et 35 000 achats de véhicules particuliers neufs de la part des loueurs courte durée, avec un pic de concentration en juin pour les années 2017 et 2018. À l’inverse, les achats seraient en nette baisse lors des vacances scolaires, avec une moyenne avoisinant les 4 000 véhicules pour le mois d’août. Néanmoins, la courbe remonte dès les premiers mois de la rentrée, l’activité des loueurs courte durée étant sensible à la reprise d’activité des utilisateurs en agglomérations.

Achats de voitures neuves par les loueurs courte durée, de 2014 à septembre 2018.

Un canal stratégique pour les constructeurs ?

Pour les constructeurs, les loueurs courte durée continuent de constituer un canal non négligeable puisqu’il leur permet d’écouler leurs stocks et d’atteindre leurs objectifs de vente. En outre, ils offrent une plus grande visibilité à leurs nouveaux modèles, tout en enrichissant leur sourcing de véhicules d’occasion au travers des buy-backs. Trois marques françaises sont en tête de liste en matière de volumes.

Suivez-nous et likez !

ARFA – Avril 2019 – Mobilités, alternatives en ville : ITW Flash de Christophe Najovski, Mairie de Paris

Soirée sous forme de table ronde sur la thématique d’actualité : Face aux difficultés de circulation des collaborateurs des entreprises et des collectivités dans les centres-villes et leur périphérie, quelles solutions de mobilité alternatives ? Deux intervenants interviewés par Karim Zéribi dont : Christophe Najovski, Mairie de Paris, chargé des transports, des déplacements, de la voirie et de l’espace public : « je ne suis pas contre l’automobile, mais contre l’autosolisme – le fait d’être seul à bord de son véhicule – » et plus loin : « je ne suis pas favorable à un péage urbain pour le cœur de Paris, mais plutôt aux portes de l’Île de France…» Une petite pierre lancée dans le jardin de la Région… Et/ou l’annonce d’un nouveau coup de bambou concentré sur toujours les mêmes; à savoir les automobilistes … Alors que quantité d’autres moyens de transports (de personnes comme de marchandises), ne sont pas impactés fiscalement et/ou réglementairement tant pour leurs émissions de CO2 que des polluants qu’ils émettent.

Suivez-nous et likez !

Lithium : une étude (presque) rassurante

L’ADEME a publié une étude prospective réalisée avec IFP Énergies nouvelles (IFPEN) sur les dynamiques de l’offre et de la demande de lithium, à partir de différents scénarii d’électrification du parc automobile mondial à l’horizon 2050. À long terme, le risque de disponibilité du lithium est limité d’un point de vue géologique mais des vulnérabilités économiques, industrielles, géopolitiques ou environnementales en termes d’approvisionnement sont à craindre. Une forte pénétration du véhicule électrique (jusqu’à 75 % du stock de véhicules en 2050) pourrait engendrer une diminution marquée de la marge de sécurité d’approvisionnement en lithium, une concurrence accrue entre acheteurs de lithium et une volatilité importante des prix à cet horizon.

Suivez-nous et likez !

La mobilité ? Par les élèves-ingénieurs de l’ESTACA

Deux élèves-ingénieurs de l’ESTACA* face à notre animateur Karim Zéribi les interrogeant sur leur perception et vision de la mobilité d’aujourd’hui et de demain.
– Eliel Banon en 4e année de la filière automobile
Augustin Léguillier lui, en 3e année de la filière aéro.
Tous deux nous font part de la pratique qu’ils ont de la mobilité, les outils et applications qu’ils utilisent au quotidien pour se rendre en cours, partir en week-end, vacances, etc. S’ils regrettent que les transports en communs ne soient pas aussi disponibles que souhaité, notamment de nuit, ils « auto-partagent », convoitèrent, utilisent les VTC…
Et pour ce qui est de la mobilité de demain, ils la considèrent comme très liée aux problèmes environnementaux, à la protection de la planète avec une explosion et une accélération des nouvelles technologies. Pas plus vite, mais plus loin, plus disponible et le plus proprement et sûrement possible et mue par des vecteurs hybrides, électriques, fonctionnant à l’hydrogène, de manière très connectée et de plus en plus autonome.
*L’ESTACA :  l’école de St Quentin en Yvelines – Campus Paris-Saclay – formant des ingénieurs dans les quatre catégories que sont : l’automobile, le ferroviaire et les transports guidés, l’aéronautique et le spatial.

Suivez-nous et likez !

L’accord TomTom-PSA prorogé

TomTom a annoncé lors du Mondial de l’Automobile de Paris le renouvellement du contrat de fourniture de composants de navigation au groupe PSA au-delà de 2020. Ainsi, les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall continueront d’intégrer les éléments de navigation de TomTom, notamment la cartographie, le guidage et les services « live » tels que l’information trafic. En 2018, plus d’un million de véhicules PSA équipés de l’ensemble des composants de navigation de TomTom ont été vendus.

Suivez-nous et likez !

Derniers articles

Dans la même rubrique

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial