Aller au contenu principale Accéder au menu
LE MÉDIA 100% DÉDIÉ À LA MOBILITÉ

Renault digital assets

Covoiturage

Nouvelles mesures d’IDF Mobilités en faveur du covoiturage…

Cet article a été écrit par , le 02/05/2019

IDF Mobilités-Covoiturage-2019

Pour encourager les Franciliens à franchir le pas de la mobilité partagée, IDF Mobilités a décidé (avril 2019) de renforcer sa politique en faveur du covoiturage et d’offrir depuis mai 2019 de nouveaux avantages aux conducteurs comme aux voyageurs.

Pour Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités, « Il faut maintenant donner un coup de booster beaucoup plus puissant pour convaincre les automobilistes de franchir le pas du covoiturage en les aidant financièrement. » L’enjeu est notamment d’augmenter l’offre de trajets disponibles au quotidien pour les Franciliens. Grâce à l’opération  » Tous ensemble pour le covoiturage  » lancée en 2017 sur 13 mois, IDF Mobilités a été pionnière dans le soutien au covoiturage domicile-travail. La première expérimentation d’envergure a offert aux automobilistes une aide de 2 € pour chaque voyage effectué avec une des 8 entreprises partenaires (Karos, Klaxit, IDVROOM, BlaBlaLines, Ouihop, Roulez Malin, Covoit’ici, Clem). L’opération a semble-t-il été un réel succès avec des trajets de covoiturage multipliés par 4 sur la période, passant de 10 000 à 35 000 en moyenne par mois. Au total 360 000 trajets ont ainsi été enregistrés par les opérateurs pendant l’opération.

Une incitation renforcée

Via-Navigo…

Depuis le 1er mai, Île-de-France Mobilités décide d’aller plus loin  pour encourager les automobilistes à ouvrir leur portière et propose :
– pour les passagers, 2 trajets par jour offerts pour les abonnés Navigo annuel ;
– pour les conducteurs, une indemnité kilométrique par trajet entre 1,5 et 3 euros par passager en fonction de la distance parcourue ;
– jusqu’à 150 € par mois pour les conducteurs covoiturant chaque jour sur le trajet domicile-travail (avec deux trajets par jour par conducteur maximum pour éviter la fraude);
– le dispositif de gratuité du covoiturage est également prolongé en cas de « pics de pollution » et de « perturbations majeures dans les transports », grâce à une subvention de 4 € par trajet.
Les trajets de covoiturage disponibles sont directement consultables via la recherche d’itinéraires sur l’application et le site www.vianavigo.com.

Une convention d’engagement

IDF Mobilités s’engage:
–  à reverser la subvention aux conducteurs covoitureurs sur une base de 10 centimes d’euro par kilomètre et par passager, avec un plancher de 1,50 € pour les trajets entre 2 et 15km et un plafond de 3 € par passager pour les trajets de + de 30 km. Les trajets doivent avoir au moins une origine ou une destination sur le territoire francilien et être hors de Paris intra-muros où l’offre de transports est très développée ;
– à mettre en place un dispositif anti-fraude. Quatre entreprises devraient participer dès le début : Karos, Klaxit, IDVROOM, BlaBlaLines. D’autres auront la possibilité de les rejoindre ;
Tous les trajets disponibles restent consultables sur Vianavigo.fr. Le covoiturage courte distance permet, entre autres, de lutter contre la pollution en diminuant le nombre voitures sur les routes puisque nous comptons aujourd’hui seulement 1,1 personne par voiture en moyenne. Il permet en outre de fluidifier le réseau routier, ce qui se traduit par un gain de temps sur la route et une meilleure qualité de vie en réduisant le stress ; enfin, il offre une alternative en cas de travaux durables dans les transports en commun.

Suivez-nous et likez !

Derniers articles

Dans la même rubrique

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial