Aller au contenu principale Accéder au menu
LE MÉDIA 100% DÉDIÉ À LA MOBILITÉ

Renault digital assets

2 & 3 Roues Mobilités spécifiques

Bond Mobility à l’assaut de Uber et Lyft avec ses vélos électriques « haute-performance »

Cet article a été écrit par , le 14/05/2019

Vélos Smide de Bond Mobility.

Bond Mobility, la start-up américano-suisse de vélos électriques en « free-floating », a levé 20 millions de dollars. Un financement mené par l’équipementier automobile japonais Denso (filiale de Toyota), pour surfer sur la demande croissante en offres de mobilité dans le monde *. Bond Mobility a développé des vélos électriques capables d’atteindre les 45 km/h. Aujourd’hui disponible à Zurich et à Berne, les services de la start-up correspondent à un trajet moyen de 6,4 kilomètres, contre 2,4 pour d’autres services de micro-mobilité. Mais l’ambition de Bond Mobility va bien au-delà en voulant remplacer l’utilisation de la voiture, des systèmes de covoiturage et de transport public « sur la plupart des trajets de moins de huit kilomètres. » Une concurrence faite aux plates-formes de VTC  de type Uber (vélos Jump) et Lyft. Bond Mobility entend également utiliser ces nouveaux fonds pour développer son modèle de « mobility as a service » (MaaS); un pas de plus vers l’univers multimodal tout en s’attaquant, dans un premier temps, aux marchés des villes américaines.

* Le marché de la micro-mobilité européen est estimé entre 100 à 150 milliards de dollars d’ici à 2030 (Étude McKinser). Aux États-Unis, le marché pourrait valoir entre 200 et 300 milliards de dollars d’ici à la même date, et entre 30 et 50 milliards en Chine.

 

Suivez-nous et likez !

Derniers articles

Dans la même rubrique

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial