Aller au contenu principale Accéder au menu
LE MÉDIA 100% DÉDIÉ À LA MOBILITÉ

Renault digital assets

Autres énergies (gaz, hydrogène…) Innovations

Air Liquide, protocole d’accord avec le chinois Sinopec !

Cet article a été écrit par , le 06/11/2019

Signature entre Air Liquide et Sinopec.

Air Liquide et Sinopec signent un protocole d’accord sur le déploiement de l’hydrogène !

Dans le cadre du voyage d’Emmanuel Macron (Président de la République française) en chine, Air Liquide et Sinopec (China Petroleum & Chemical Corp.) ont signé à Pékin, le 5 novembre dernier, un protocole d’accord pour : « contribuer à l’accélération du déploiement de solutions de mobilité hydrogène en Chine. » Les dirigeants d’Air Liquide et Sinopec sont convenus d’envisager un développement du réseau dédié à la mobilité hydrogène et à l’amélioration du cadre réglementaire indispensable au développement de l’hydrogène énergie en Chine, le plus grand marché mondial de la mobilité. Dans le cadre de cet accord, Air Liquide apportera à Sinopec son expertise de la chaîne logistique de l’hydrogène, de la production au stockage et à la distribution, afin d’apporter des solutions compétitives de fourniture d’hydrogène aux marchés chinois de la mobilité propre.
Première entreprise mondiale de raffinage, Sinopec est aussi le deuxième distributeur de produits chimiques et de carburant au monde avec un réseau de plus de 30 000 stations de distribution. Air Liquide et Sinopec sont des partenaires de longue date avec trois coentreprises existantes fournissant des gaz de l’air aux sites de Sinopec. Les deux groupes partagent également une  vision commune sur le rôle de l’hydrogène dans le futur mix énergétique. Membre du Conseil de l’Hydrogène depuis septembre 2018, Sinopec adhère à sa vision selon laquelle l’hydrogène est essentiel à la transition énergétique. Compte tenu du développement rapide de l’industrie de l’hydrogène et des piles à combustible en Chine, Air Liquide et Sinopec partagent le constat de la nécessité de développer une infrastructure pour l’hydrogène énergie. Reste juste à espérer que tout cet hydrogène produit le soit de manière décarbonée, contrairement à ce qui se passe actuellement pour plus de 96 % de l’hydrogène produit dans le monde, selon la méthode du vaporeformage (à partir de combustible fossile…beurk !).

 

Suivez-nous et likez !

Derniers articles

Dans la même rubrique

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial